VPH : Ventilation Positive Hygroréglable

01 34 40 01 07
Traitement de l’air

Ventilation Positive Hygroréglable

Le fonctionnement d’une VPH
Le fonctionnement d’une VPH

À l’inverse d’une VMC, la Ventilation Positive Hygroréglable fonctionne en surpression. L’air extérieur est aspiré par une turbine basse consommation. Il est alors filtré par une cartouche à particules pour éliminer la pollution, les poussières et les mauvaises odeurs. Puis il est préchauffé entre 15 et 22°C par des résistances céramiques blindées et renforcées. Enfin il est hygrorégulé, c’est-à-dire déshumidifié, grâce à une sonde installée dans un micro-processeur abaissant le taux d’humidité excessive de l’air entrant. L’air sain et chauffé à la température souhaitée est ensuite silencieusement insufflé dans la maison et se diffuse dans l’ensemble des pièces grâce à la légère surpression. L’air vicié, pollué et humide de la maison est lui évacué à l’extérieur de la maison par les sorties d’air.

Les étapes de l’installation d’une VPH
Les étapes de l’installation d’une VPH

Au-delà de ses performances, la VPH se distingue par sa facilité d’installation. Il n’est pas nécessaire de poser des gaines de raccordement entre les bouches d’extraction et le moteur. Quatre éléments clés doivent être fixés :
– le caisson de la VPH qui intègre un filtre et une turbine à réaction,
– des prises d’air extérieures, sur la façade ou la toiture,
– un diffuseur qui aide à insuffler l’air dans la maison, de préférence en hauteur et dans une zone centrale de l’habitation pour garantir un meilleur rendement,
– les bouches d’aération par lesquelles l’air est expulsé.

 

La VPH est raccordée au diffuseur ainsi qu’à une source d’alimentation. Une télécommande permet de régler la température, l’hygrométrie de l’air et son débit.

Les avantages de la VPH
Les avantages de la VPH

La VPH est sans nul doute parée de très nombreux atouts. Son fonctionnement en surpression permet d’équilibrer les masses d’air : l’air chaud stagnant sous le plafond est repoussé vers le bas par le biais de l’insufflation. La VPH engendre d’importantes économies de chauffage d’autant qu’avant d’être insufflé dans l’habitat, l’air assaini est préchauffé. De plus, la VPH, qui repousse l’humidité vers l’extérieur, diminue les déperditions d’énergie en maîtrisant le taux d’hygrométrie des murs. Comme il est bien plus facile de réchauffer un mur sec, ce système permet de bénéficier d’un air sain tout en réalisant des économies.

Estimez votre projet
Vous avez un projet de rénovation pour votre habitat ? Obtenez une estimation gratuite et sans engagement réalisée par nos experts.

Champs obligatoires*
1 / 2
Nos réalisations

Traitement de l’air

Traitement de l'air
Traitement de l'air
Traitement de l'air
Traitement de l'air
Traitement de l'air
Traitement de l'air
Traitement de l'air
Traitement de l'air
Nos réalisations
Traitement de l'air
Traitement de l'air
Traitement de l'air
Traitement de l'air
Traitement de l'air
Traitement de l'air
Traitement de l'air
Traitement de l'air
Prévention du
patrimoine
Français